e-περιοδικό της Ενορίας Μπανάτου εν Ζακύνθω. Ιδιοκτήτης: Πρωτοπρεσβύτερος του Οικουμενικού Θρόνου Παναγιώτης Καποδίστριας (pakapodistrias@gmail.com), υπεύθυνος Γραφείου Τύπου Ι. Μ. Ζ. Οι δημοσιογράφοι δύνανται να αντλούν στοιχεία, αφορώντα σε εκκλησιαστικά δρώμενα της Ζακύνθου, με αναφορά του συνδέσμου των αναδημοσιευόμενων. Η πνευματική ιδιοκτησία προστατεύεται από τον νόμο 2121/1993 και την Διεθνή Σύμβαση της Βέρνης, κυρωμένη από τον νόμο 100/1975.

Τα νεότερα στα θεματικά ένθετα

Παρασκευή, 8 Ιανουαρίου 2016

Η 2η μέρα των Χριστουγέννων 2015 στη Γυναικεία Μονή Φλωρόφσκι του Κιέβου

Предстоятель звершив Літругію у Флорівському жіночому монастирі Києва | Σήμερα, 8 Ιανουαρίου 2016 (26 Δεκεμβρίου 2015, με το παλαιό ημερολόγιο), προεστώτος του Μητροπολίτου Κιέβου Ονουφρίου. [Παλαιότερη δημοσίευσή μας, που αφορά σε προσκύνημα στην περιώνυμη Μονή Φλωρόφσκι, ξαναδείτε ΕΔΩ]. 




































Φώτα 2016 στη φραγκόφωνη Ενορία ρωσικής παράδοσης της Αγ. Αικατερίνης Γενεύης

Célébration de la fête de la Théophanie avec la bénédiction des eaux à la fin de la liturgie. 














Histoire de la paroisse

Dans les années 1970 un groupe d’amis orthodoxes a sollicité le Centre orthodoxe de Chambésy en faveur de la célébration de la Liturgie en langue française. Son directeur d'alors, le père Damaskinos, a répondu favorablement à cette demande et ont alors commencé, grâce à sa générosité son accueil et sa disponibilité, des célébrations régulières : les vêpres le samedi soir puis la Liturgie eucharistique le dimanche matin.La constitution d’une chorale puis d’une catéchèse pour adultes donna corps à une œuvre pastorale pour les orthodoxes francophones de la région genevoise.

En 1974, le 8 août exactement, le patriarcat œcuménique de Constantinople conférait à cette jeune communauté le statut de paroisse, cela grâce à l’impulsion du R.P. Georges Tsetsis, alors vicaire général de la métropole d’Autriche de laquelle faisait partie la Suisse, et l'installait dans les locaux du Centre orthodoxe de Chambésy. Furent nommés comme recteur dans un premier temps le R.P. Georges Cassing puis, peu après, le R.P. Jean Renneteau.

Entre temps, Mgr Damaskinos devenu evêque poursuivait l’extension du Centre orthodoxe : une église fut bâtie et sous cette église une crypte qui fut consacrée et dédiée à sainte Catherine d’Alexandrie le 23 avril 1975. La paroisse put alors célébrer de manière régulière et des structures juridiques et financières se sont mises en place pour assurer sa vie matérielle.

En 1982 le diocèse orthodoxe de Suisse fut constitué avec à sa tête le métropolite Damaskinos, la paroisse faisant pleinement partie de ce nouveau diocèse. 1985 a vu l’arrivée d’un évêque auxiliaire : Mgr Makarios de Lampsaque. Au début de l’année 2002 une grave maladie a frappé le métropolite Damaskinos qui a dû être remplacé en 2003 par Mgr Jérémie, anciennement métropolite de France et actuellement métropolite de Suisse.

La paroisse dans son travail pastoral a toujours cherché à rester fidèle à la foi et à la tradition de l’Eglise orthodoxe dans un esprit d’ouverture et d’accueil.